Description technique (ce qui rend IntraMessenger unique)

Sa philosophie n'est pas d'être un autre clone de MSN/Skype/Jabber/Teamspeak/ comme le démontre sa richesse d'options.

Son architecture l'oriente plus vers une utilisation en entreprise lui donne immédiatement un niveau de sécurité élevé :

  • Faible consommation réseau : pas de port (socket) ouvert en écoute, mais uniquement des interrogations web centralisées vers le serveur (appels d'url avec paramètres en arguments : scripts php) : permet une grande souplesse, et très avantageux pour ne pas être bloqué par les firewalls (pare-feux).
  • Authentification possible via une application tierce (base de données) existante : forum, groupware, blog, CMS, ERP/PGI, CRM...
    Possibilité de forcer l'authentification au login au nom de session Windows en cours.
  • Using diagrams
  • Serveur ouvert (open source : PHP/MySQL) : permet une grande souplesse, et une adaptabilité simple et facile.
  • Ses quatres modes de fonctionnement dont trois spécifiques inédits (modes de fonctionnement particuliers, optionnels) :
    Normal (mode par défaut) : chacun demande l'autorisation d'être ajoutés aux contacts des autres.
    OPEN_COMMUNITY : tous les contacts sont directement visibles sans même s'ajouter au carnet d'adresses (écoles, cybercafés...).
    GROUP_COMMUNITY : tout le monde peut voir (uniquement) les membres de son (ses mêmes) groupe(s), sans les avoir dans ses contacts.
    OPEN_GROUP_COMMUNITY : tous les contacts sont directement visibles (sans avoir à s'ajouter au carnet d'adresses). Tri par groupes (gérés par l'administrateur).
  • Installation, paramètrage et supervision du serveur aisée.
  • Centralisation des échanges (systématiquement via le serveur, même pour le transfert de fichiers) : maitrise des données indispensable en entreprise.

Son architecture et de type client-serveur. L'application à installer sur chaque PC est un exécutable qui fonctionne sous Windows.
Il peut être utilisé directement sur clef USB (sans utiliser le protocole U3) : téléchargez la version zip.
Les données sont stockées sur un serveur web (qui peut être sous Windows, Linux, Unix, MacOS...) dans une base de données MySQL, et interrogée via des scripts PHP, ce qui vous donne l'accès complet aux codes sources du 'moteur' et permet une grande adaptabilité à vos besoins.
Attention : pour un site sur internet, ne pas utiliser un hébergeur ajoutant des bannières/frames de publicité (ex: ifrance.com).
Schémas de fonctionnement de l'authentification classique ou externe.
Possibilité de configurer les serveurs en grappes : il suffit que chaque fichier d'options ouvre le fichier du serveur de regroupement (ou du serveur central) : le fichier contient alors : fopen('http://...').